Skip links

Een klagende pauw en Juno


DON. 16.09
Tentoonstelling en Vernissage

18.00 uur. > 20.00 uur.

Tentoonstelling samengesteld door Laurent de Meyer, werken van Hélène Drénou, Aurélie Gravas, Maëlle Maisonneuve en Héloise Rival

14.09 > 26.09

Fondation Moonens
Philippe de Champagnestraat 50 – 1000 Brussel (gelijkvloers)
Open op zaterdag en zondag van 15.00 tot 17.00 uur en op afspraak (ten minste 24 uur van tevoren) op dm.laurent@yahoo.com

Vrije toegang

Toegang en capaciteit in overeenstemming met mogelijke sanitaire maatregelen

Logo Fondation Moonens - Past Edition
Evenement - Brussels drawing week

Nul besoin de faux semblant, pas de prétexte, dans cette proposition, le dessin existe pour lui même, accepté tel qu’il est. Omniprésent du plus profond du coeur au bout des ongles, des oeuvres présentées par ces quatre artistes.
Bien entendu il peut se trouver ci ou là dans une scène narrative, mais il est ou peut également être simplement le décor, le vu, ce vu imaginaire ou réel, propose à chaque oeuvre.

Les matériaux servent les expressions, le geste fait sens, tout est monstration, l’impulsion et le contrôle, l’acceptation et le repentir, construisent les dessins présents.

Laurent De Meyer – Curator

 

Le titre fait référence à une fable de Jean de la Fontaine

‘’Le Paon se plaignait à Junon’’

Déesse, disait-il, ce n’est pas sans raison
Que je me plains, que je murmure ;
Le chant dont vous m’avez fait don
Déplaît à toute la Nature :
Au lieu qu’un Rossignol, chétive créature,
Forme des sons aussi doux qu’éclatants ;
Est lui seul l’honneur du Printemps.
Junon répondit en colère :
Oiseau jaloux, et qui devrais te taire,
Est-ce à toi d’envier la voix du Rossignol ?
Toi que l’on voit porter à l’entour de ton col
Un arc-en-ciel nué de cent sortes de soies,
Qui te panades, qui déploies
Une si riche queue, et qui semble à nos yeux
La Boutique d’un Lapidaire ?
Est-il quelque oiseau sous les Cieux
Plus que toi capable de plaire ?
Tout animal n’a pas toutes propriétés ;
Nous vous avons donné diverses qualités,
Les uns ont la grandeur et la force en partage ;
Le Faucon est léger, l’Aigle plein de courage ;
Le Corbeau sert pour le présage ;
La Corneille avertit des malheurs à venir ;
Tous sont contents de leur ramage.
Cesse donc de te plaindre, ou bien, pour te punir,
Je t’ôterai ton plumage.